Trafics d’organes humains de nature industrielle sur les prisonniers de conscience en Chine

La Chine, nation la plus peuplée au monde abrite une industrie en plein boom, la récolte d’organes humains. Cependant, ces dernières décennies des rapports ont émergés démontrant que la majorité des organes prélevés ne sont pas issus des condamnés à mort ou de donations comme le prétendent les autorités chinoises. Mais plutôt d’innocents prisonniers de conscience assassinés sur demande. Des enquêteurs à travers le monde continuent de découvrir des éléments montrant la véritable nature et ampleur de ces abus. En juin 2016, trois enquêteurs indépendants ont publié conjointement un rapport de 680 pages de preuves irréfutables…

Vidéos sur le même thème

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :