Pédocriminalité et satanisme à Agen : Témoignage de Véronique Liaigre

Véronique Liaigre et ses deux sœurs sont victimes de viols et viols aggravés entre 1984 et 1997. Les actes ont été commis par les parents qui prostituaient leurs trois filles. Véronique Liaigre a évoqué les abus sexuels ritualisés satanistes et a fait état de tortures et de sacrifice humain. La victime s’est également reconnue sur les CD-Roms de l’affaire des CD de Zandvoort. Le 15 novembre 2001, le père et la mère de Véronique Liaigre, Georges Liaigre et Marie-Pierre Collasseau sont jugés et condamnés respectivement à 12 et 16 ans de prison, la justice n’a pas retenu le proxénétisme.

Vidéos sur le même thème

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :