Quand Jean-Pierre Mocky dévoile la pédophilie institutionnalisée, on le censure !

Un jour, un journaliste débarque dans le bureau de Jean-Pierre Mocky. Ce dernier, tout surpris, découvre cet homme en larme. Il s’empresse donc de lui demander pourquoi. Le journaliste lui répond que pas plus tard qu’il y a deux semaines, il est sorti de sa voiture pour se rendre dans une banque. Pressé, il avait oublié la clé sur le contact, et sa fille sur la banquette arrière. Il n’avait pas fait 20 mètres que la voiture, et la fille, avaient disparues! La pauvre enfant fut retrouvée vivante, mais violée et bien évidemment traumatisée. C’est à partir de ce fait divers que Mocky décida de faire un film traitant de pédophilie et dévoilant les réseaux des pervers dégueulasses et assassins…

Vidéos sur le même thème

POSTER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :